Etiquette de vin, du traditionnel à l’insolite

Présenter son produit sous son meilleur angle, être innovant, ingénieux et créatif. Il ne suffit pas de produire un vin de qualité, il faut aussi savoir le présenter de façon séduisante. Et certains producteurs n’hésitent pas à faire la différence.

 

  • Sur un marché viticole compétitif notamment avec l’entrée des pays émergents et l’essor de nouveaux vins tels que les bios et les vins naturels, l’étiquette doit se réinventer pour attirer et fidéliser des consommateurs avertis.
  • Visuellement, il est indispensable de montrer le produit sous son meilleur jour et de se démarquer avec une étiquette de vin remarquable, dans sa forme et dans son contenu.
  • L’étiquette est un outil de publicité et de marketing qui permet d’interpeller le consommateur et de gagner sa complicité.
  • Pour adapter l’impression d’étiquettes et personnaliser les bouteilles de vin, une imprimante d’étiquettes en interne permet de gagner en flexibilité et en réactivité.

 

L’étiquette traditionnelle

Même si le style de la plupart des étiquettes d’aujourd’hui est épuré et élégant, elles revendiquent une grande tradition et le savoir-faire français. En France, la culture viticole et des châteaux se conforment à un certain conservatisme. Les grands vins de Bordeaux par exemple rappellent le poids de leur histoire à travers des codes graphiques bien spécifiques, en utilisant notamment la gravure. Les étiquettes traditionnelles se modernisent avec légèreté mais restent informatives.

 

Une étiquette astucieuse qui rompt avec les standards

L’étiquette est une œuvre d’art mais aussi un moyen d’expression. Balayer les préjugés et affirmer une identité, l’étiquette transmet des valeurs et des messages personnels.

 

L’étiquette du vin transcrit :

  • Un message : une cuvée du Roussillon a été baptisée « C’est pas la mer à boire ».
  • La littérature : un vigneron faisant référence au Petit prince a nommé son vin « Dessine moi un mâcon ».
  • L’art contemporain : Château Mouton-Rothschild confie l’illustration de l’étiquette de son vin de Pauillac à des artistes contemporains de renom.
  • Une situation politique : le pouvoir et l’argent n’auront pas la peau du vin artisanal avec cette étiquette slogan « No barrique no Berlusconi ».
  • Un jeu de mots : Tout bu, or not tout bu.
  • Une histoire : un dentiste dont l’épouse a hérité d’une parcelle de vignes a appelé son vin « Rince-Quenottes ».

 

Quelques étiquettes aux noms audacieux, rigolos et provocateurs

  • Tu vin plus aux soirées
  • (Oops)
  • La scie Rose
  • Grololo
  • Pas de bla blah

 

Que faut-il retenir ?

  • Donner un coup de pouce à ses ventes avec l’impression à la demande.
  • Penser à un design qui marque les esprits et qui fait vendre.
  • Toujours garder en tête son public cible.
  • Investir dans une étiquette pour valoriser l’image du vin.

 

 

  • Le vin est vendu à 80% en grande distribution.
  • Le seul fait de repenser totalement le look d’une étiquette de vin peut améliorer les intentions d’achat de 10%.
  • Casal Garcia est le vin portugais le plus vendu au monde.
  • En 1795, le premier brevet pour un tire-bouchon a été accordé à l'anglais Samuel Henshall.
     

 

Viticulteurs et producteurs, votre produit est convivial, il incite au plaisir, osez changer les codes avec art et tact. Attention tout de même de ne pas laisser votre vin tourner au ridicule. Misez sur le potentiel du storytelling du vin et donnez envie de boire votre élixir.

http://www.quicklabel.fr/